jeudi 17 janvier 2013

Michel, la nouvelle star du rallye Paris Dakar

Nasser Al Attiyah, Michel, et Stéphane Peterhansel: "une bande de potes avant tout..."

"Nasser à rien de courir, il faut partir à point". Michel est facétieux et a toujours le mot pour rire. Il y a quelques jours il a invité deux monstres sacrés du Paris Dakar à une séance photo, juste avant le départ d'étape à Salta. Après un bon café et un thé, il leur a souhaité à tous deux une bonne course, car au delà de la rivalité sportive qui règne entre ces deux hommes, c'est une véritable aventure que partagent Nasser Al Attiyah et Stéphane Peterhansel sur le Paris Dakar.

Entre Luc Alphan et Michel, ça farte grave

Mais qui est donc ce fameux Michel dont tout le monde parle ?


C'est assez difficile d'approcher Michel, car son emploi du temps est super chargé. Entre les contrôles techniques des motos, une séance de dédicaces avec les hôtesses du Dakar, un passage éclair au Zapping de Canal + (le 14 janvier) tout s'enchaîne rapidement. Malgré tout, nous avons pu rencontrer le motard un soir au bivouac, en toute intimité. Il était en train de discuter avec Luc Alphand, un de ses meilleurs amis sur le rallye. Luc a invité Michel à Briançon pour l'initier aux plaisirs du ski, tandis que Michel lui a proposé de découvrir les chemins rocailleux du causse, entre Rodez et Millau.

Il faut dire que Michel connaît par coeur les sentiers de l'Aveyron, puisqu'il y est né. Cela fait des années maintenant qu'il accompagne Julien Barthélémy, responsable des vérifications techniques des motos: "Au début, le motard playmobil Michel était la mascotte de mon école de moto Air Globe off road school. Il me suit partout, c'est donc naturellement que je l'ai emporté avec moi sur mon premier Paris Dakar il y a trois ans. Luc Alphand s'est lié d'amitié avec cette mascotte et depuis, tout le monde connaît Michel sur le Dakar."

Le petit motard Michel est en train de devenir la mascotte du Paris Dakar, il a même sa fanpage sur Facebook.

Tous les pilotes et les médias connaissent bien Michel à présent, jusqu'à Gérard Holtz qui de temps en temps invite le motard aveyronnais au journal du Dakar. Plus tard dans la nuit au bivouac, Michel a pour habitude d'attendre l'arrivée des derniers pilotes auprès du grand feu de camp. Il recueille leurs confidences, leurs galères du jour, et réconforte les plus exténués: "T'en fais pas, après avoir réparé ta moto, pansé tes plaies et préparé ton road book pour demain, tu pourras aller te laver tranquille. Tu verras, à cette heure-ci y a pas la queue aux douches."

Michel et Gérard, deux vieux routards du désert: "Si le chameau peut marcher 40 jours sans boire, nous on peut boire 40 jours sans marcher..."


  -->
Un wheeling dans le sable ? Facile, tu ensables ta roue arrière et tu mets les gaz: tu peux pas tomber. Si tu restes planté, pas de panique, ton GPS a déjà signalé ton arrêt au PC course, l'hélicoptère viendra te chercher.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire